• Du bois

    Je me souviens du bois qui est à moi disait ma mère ...c'est mon bois, mon étang, mes cygnes, mes arbres,

    Elle habitait un H.L.M. , à l'orée du bois, dondaine., dondaine..

    Derrière  chez nous, y'avait des arbres, mais parmi ces arbres, y'avait un arbre , pas le plus joli des arbres, non ...y'avait un chêne , arbre creux pour notre bonheur. Nous y grimpions... C'était notre arbre...c'était l'arbre aussi de ma mère qui nous voyait de sa fenêtre de cuisine, là où tous les jours, de petites mésanges venaient picorer les restes de graisse qu'elle leur offait l'hiver....mésanges si peu sauvages, qu'elles entraient dans la cuisine lorsque ma mère y était , seule, . Si peu sauvages, ou bien apprivoisées.

    Elle prenait son petit déjeuner sur le petit balcon de derrière, toujours à l'ombre, dans ce vert, ce calme du derrière, de l'arrière plan , de l'au-delà du bruyant d'une cité ouvrière.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :