• 3ème des 274

    Il fait gris pour ce troisième . Mais çà y est j'ai réussi.

    Oh ! les dimanches matins qui se prolongent en grasse matinée, en grosse fainéantise, en tardif petit déjeuner, en maigre déjeuner, tandis que les voisins, beaucoup plus malins se font un barbecue, malgré qu'il fasse gris, parce que c'est le mois d'Août, et que le mois d'Août c'est encore l'été, et que ce qui a été n'est plus, mais qu'en attendant, il faut faire comme si.

    Mais il fait frais.Après le barbecue, la télé du dimanche,- celle qui fait croire que c'est encore le congé, alors que demain, c'est le turbin, qu'il va falloir se lever, et attendre.... le prochain ....celui qui commence le vendredi : "chouette ! demain, repos" et qui se termine si vite le Dimanche justement, le jour où on fait semblant de l'être encore .De congé, de bonne humeur .....

    Mais pourquoi doit-on toujours être dans la corvée .

    Cà ne suffit pas la Mort comme date butoir ? Eh non, çà ne suffit pas . Ou pour l'oublier, sans doute est-ce en effet pour l'oublier , on se crée ces fausses échéances, ces dates à ne pas louper..... sinon on est renvoyé.

    Si seulement , la Mort pouvait faire la même chose !!! Nous renvoyer ...

    ......

    En attendant...c'est aujourd'hui Dimanche..et il n'est que 14 H 45  , nous sommes de congé et repoussons dame Mélancolie du pied , qu'il nous suffit ensuite de prendre ....dans cette belle journée , grise mais fraîche, sèche mais fraîche, d'été mais d'aujourd'hui , et la boucle est bouclée .  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :